A.L.S.H.

 

« Avec la loi Handicap du 11 février 2005, pour la première fois dans le droit français, le principe selon lequel toute personne handicapées a droit à la solidarité de l’ensemble de la collectivité nationale, qui lui garantit, en vertu de cette obligation, l’accès aux droits fondamentaux reconnus de tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté, est réaffirmé et l’accès aux loisirs et à la culture est reconnu comme faisant partie des besoins essentiels à l’existence pour les personnes handicapées. »

L’Accueil de Loisirs Sans Hébergement du Centre Social de Cusset met tout en œuvre pour accueillir dans les meilleures conditions vos enfants.

Pour cela, avec l’appui financier de la Mairie de Villeurbanne et la Caisse d’Allocations Familiales du Rhône, un poste d’Animateur Référent Handicap, en lien avec l’équipe d’animation et la Direction a été créé en 2015, vous permettant un accueil adapté et sécurisé (dans la mesure des places disponibles).

N’hésitez pas, si vous souhaitez inscrire votre enfant sur le Centre de Loisirs à en faire part à l’accueil pour qu’un rendez-vous soit fixer en présence de l’Animateur Référent Handicap et d’un Responsable A.L.S.H.

Dans l’intérêt de l’enfant et avec votre soutien, nous :

-Adapterons le rythme de la journée au rythme de votre enfant ;

-Pouvons faire intervenir les professionnels de santé qui s’occupent de votre enfant sur place pour vous éviter des déplacements et favoriser le temps de loisirs de l’enfant ;

-Pouvons convenir de protocoles, d’outils à mettre en place, … pour un meilleur accueil ;

-Ferons en sorte que votre enfant s’épanouisse dans un milieu collectif.

Et nous agirons sur ses différents besoins :

  • Besoin de sécurité matérielle, psychologique et affective
  • Besoin de stimulation, de découverte, d’apprendre
  • Besoin d’avoir du plaisir, de l’envie, des jeux
  • Besoin de copains, de pairs (enfants du même âge ou de même niveau)
  • Besoin de repos, de respect de ses rythmes de vie : certains Handicaps (ou maladies chroniques) fatiguent plus les enfants qui par conséquent ont besoin de plus de temps de repos, ou de temps calme.